«

»

Juil 30

Quel est le prix d’un ramonage de cheminée ?

Si vous employez une cheminée, il s’avère primordial de pratiquer un ramonage régulier pour restreindre les risques d’incendie ainsi que d’intoxication. L’obligation de ramonage revient au propriétaire de l’habitation où se trouve le foyer. Si le logement est en location, le loueur doit vérifier l’état des canalisations durant chaque substitution de locataire.

 

A qui revient la charge du ramonage ?

 

Par contre, les charges de ramonage sont aux frais du consommateur de la dite cheminée. Le ramonage fait partie des charges pour une location.

Si vous manquez à la soumission à cette obligation, vous devez verser une contravention (amende de 3e catégorie) et à des répressions alourdies si le vice de ramonage provoque un sérieux incendie.

Votre assureur risque de ne pas vous couvrir. Pour conserver l’esprit paisible, affiliez-vous une assurance habitation appropriée à vos nécessités !

Vous pouvez, en supplément, pratiquer un ramonage chimique, mais seul le mécanique est une obligation.

 

Estimation du prix du ramonage

 

Quel est le prix d’un ramonage de cheminée ? Le coût peut moduler du simple au double. L’opération doit être effectuée par une société experte en la matière. Selon la dimension et de la souillure du conduit, de votre territoire et du spécialiste appelé. La tarification proposée par les experts, comporte la responsabilité du métier, les équipements utiles et les nouvelles technologies installées. Il varie énormément selon la région ; le danger de la main-d’œuvre ; le modèle de chaudière ; la taille de la cheminée ; la nature de l’action à faire : débistrage ou bien ramonage ; les frais de transport. Demander un devis ramonage de cheminée.

 

Quelle est la valeur d’un ramonage de cheminée ?

 

image02Ainsi, son coût est inclus entre 40 et 80 euros (avec des totaux supérieurs dans les grandes régions, et plus particulièrement dans la ville parisienne). Une fois les travaux finis, le ramoneur remet une attestation de ramonage au résidant ou bien au propriétaire. Ce dossier certifie que l’opération a bien été réalisée.

Il doit être conservé avec précaution jusqu’au futur ramonage. Il pourra servir en cas d’incendie dans votre maison. De surcroît, le ramoneur doit mentionner par écrit : les anomalies constatées, les casses que le ramonage a pu provoquer, la non-conformité d’une mise en place.